Mon enfance en musique

Mon enfance en musique
par Karl Hardy

La musique a toujours été une de mes passions. Je m'y suis toujours intéressé. Très jeune, j'ai eu envie d'être une pop-star moi aussi. J'avais une collection de CDS chez-moi, ma maman commandait sur internet et je reçevais chaque semaine une nouvelle compilation... j'ai été initié très jeune à la musique. Voilà les personnes qui ont marqué mon enfance et mon adolescence avec leurs chansons. De la musique formidable qui ne vieillit jamais. Des rythmes qui vont rester dans mon coeur jusqu'à la fin de ma vie.

Les Spice Girls

spice_girlsLe Girl Power! J'en ai fait une obsession. Elles étaient si belles. Elles étaient si gentilles. Elles étaient toutes tellement différentes que le trois quart de la planète s'est attaché au groupe pop pour en faire un des plus populaires de tous les temps. Un film complètement fou, de la marchandise dérivée complètement hors de l'ordinaire et beaucoup de paillettes

   

Les réseaux sociaux dans ma vie

Les réseaux sociaux dans ma vie
par Karl Hardy

Ils sont essentiels dans ma vie. Ils prennent une place importante et j'ai parfois essayé de m'en défaire. C'est comme aimer sur Internet.

Facebook

facebook111C'est ma meilleure amie au secondaire qui m'avait demandé de m'inscrire sur Facebook. Je l'ai fait sans réfléchir. Nous avons compris l'utilité du site au fur et à mesure que nous passions du temps dessus, et peu de temps après, c'est toute l'école qui se retrouvait dessus. Les gens en parlaient à l'école, oubliaient leurs devoirs pour surfer sur Facebook. J'ai rapidement pendant la première année acheter un petit appareil photo et nous prenions des photos chaque semaine avec une thématique différente pour les afficher sur le web et en avoir les commentaires de nos amis.

Notre créativité se surpassait de semaines en semaines. Puis, je me suis mis à me photographier tout seul, à écrire des poèmes, à tout partager sur le web. C'est comme ça que j'ai commencé à être dépendant au réseau social populaire et que je ne peux plus vraiment m'en sortir aujourd'hui. Les réseaux sociaux c'est comme la cigarette, plus on en consomme chaque jour, plus c'est difficile d'arrêter.

   

Quand on décide d’en finir

Quand on décide d'en finir

par Karl Hardy

suicideCette semaine, je reçois un message texte de ma meilleure amie qui m'annonce la mort d'un de ses amis proches. Je ne sais pas comment réagir, à première vue je ne sais même pas quoi dire, je suis bouchebé. Je suis retourné dans mes souvenirs, des souvenirs qui m'ont marqué pour toujours, des souvenirs d'il y a quelques années, avant même que je ne comprenne ce que c'était de vivre.

En secondaire quatre, mon frère a ouvert la porte en décembre et une de mes amies se tenait debout, grelottant, elle avait froid et elle pleurait. Je suis allé près de la porte.

-Mon père vient de

   

La cruauté envers les animaux

La cruauté envers les animaux

par Karl Hardy

11chienDepuis que je suis tout jeune que j'aime les animaux. Maman nous a acheté des chiens, des chats, des oiseaux... tout ce qu'on pouvait avoir pour être heureux à la maison. Je me suis rapidement attaché à leur présence et je me suis rendu compte que je voulais à tout prix les protéger toute ma vie. Oui, plusieurs fois ils ne sont pas revenus de leur escapade à l'extérieur, et oui, j'en ai pleuré des larmes quand ils sont partis, mais j'ai toujours cru être capable de leur parler.

Je sens cette force, je sais qu'ils comprennent, que l'amour qu'ils nous portent est un amour empli de passion et de vérité. Je sais, vous pensez que j'exagère, mais je crois dur comme fer à mon idée. De toute ma vie jusqu'ici

   

Mourir d’amour

Mourir d'amour

par Karl Hardy

fotolia_6768387_xsJe suis toujours et autant choqué de voir que la violence frappe encore entre les amoureux du Québec. Dans la dernière année, c'est plus de 40 meurtres qui sont arrivés. Oui, seulement ici, où l'on vit. 40 hommes ont perdu la vie à cause de chicanes et de batailles d'amour. Je ne parle pas du nombre total de personnes décédées par amour à travers le monde, je parle d'hommes, qui, comme nous, habitent ici. Le nombre d'homosexuels qui perdent

   

Page 1 sur 4

Karl Hardy

karl hardy par mina kay forester
(Photo par Mina Kay Forester)
Diplômé en théâtre au cégep de St-Hyacinthe, c'est à l'âge de dix-huit ans que Karl Hardy est découvert dans l'émission de téléréalité VJ Recherché à Musiqueplus. Il vivra sa différence sous les yeux du public québécois et passera trois mois scruté par des personnalités québécoises populaires afin de devenir le prochain animateur de la station musicale la plus en vogue du Québec. Après que le poste ne lui ait échappé de justesse en finale, il ne chôme pas. Il est chroniqueur pour le magazine Flirt, dédié aux jeunes adolescentes. Il est aussi éditorialiste beauté au magazine Souche pour les femmes. Il a aussi été animateur à la radio, suivi plusieurs cours en interprétation dramatique, critique de théâtre sur le web. Il est accro des réseaux sociaux et son blogue atteindra les cinquante mille visites bientôt. Son premier roman traitant de l'amour violent, de l'intimidation et de l'homosexualité sera publié à la fin 2011.
Des questions, des commentaires ou des sujets que vous aimeriez qu'il aborde? N'hésitez-pas à nous en faire part!
OUTtv-contest

5 matchs gratuits - 5 matches free

Abonnement 3 mois - 3 month subscription